Ethique et IA : le Namur Digital Institute rejoint un consortium international de recherche de pointe

Photographie: 

Le Namur Digital Institute intègre le consortium international GAIEC (Global AI Ethics Consortium) dédié à l’éthique et l’Intelligence artificielle. Une thématique d’importance, à l’heure où le profiling et, de manière générale, la protection des données et les libertés font débats dans le cadre de la crise du COVID-19.
 
Le Global AI Ethics Consortium (GAIEC) réuni les compétences d’excellence à un niveau mondial des institutions académiques, des centres de recherche et d’éminents universitaires, afin de de maximiser le potentiel de l’IA tout en limitant ses méfaits, en créant des cadres éthiques.
 
En intégrant le consortium, le Namur Digital Institute (NADI), qui regroupe plus de 150 chercheurs de diverses disciplines réunis autour du thème  «  Numérique et Société  », va pouvoir collaborer avec des universités aussi prestigieuses que la Sorbonne, Oxford, Cambridge, Singapour ou Tokyo (…) sur des thématiques d’innovation qui auront un impact majeur sur le développement futur de nos chaînes de valeurs industrielles et l’évolution de notre société (Connected cars, Healthcare, protections des données, profiling, gouvernance…). L'Intelligence Artificielle constitue effectivement un des 7 axes de recherche du NADI, dont une des caractéristiques principales est précisément la multidisciplinarité.