Et si vous profitiez de votre séjour en Fédération Wallonie-Bruxelles pour apprendre le français ?

Même si une grande partie des masters se donnent, partiellement ou entièrement, en anglais, les établissements d’enseignement supérieur de Fédération Wallonie-Bruxelles sont francophones. La langue d’enseignement et l’environnement quotidien est donc principalement le français. En choisissant de venir étudier en Belgique francophone, vous bénéficiez alors d’une opportunité unique de développer votre connaissance du français en évoluant au quotidien dans l’univers cosmopolite belge !

La maitrise du français pour étudier en Belgique francophone

Si vous êtes inscrit en tant qu’étudiant dans une formation en français de bachelier, vous ne devez pas apporter la preuve de la maîtrise de la langue française sauf pour les 3 filières pédagogiques suivantes :

  • bachelier : agrégé de l’enseignement secondaire inférieur ;
  • bachelier : instituteur primaire ;
  • bachelier : instituteur préscolaire.

Si vous êtes inscrit en tant qu’étudiant dans une formation en français de master, vous devez faire la preuve d’un niveau B2 (intermédiaire avancé) en français du Cadre Européen Commun de Référence (CECR). Pour cela, vous devez réussir un test standardisé : DALF (B2), DELF (B2), TEF (Niveau 4) ou TCF (B2).

Notez que les étudiants qui souhaitent entamer une formation pédagogique (master à finalité didactique ou Agrégation de l'Enseignement Secondaire Supérieur) doivent faire la preuve d'un niveau C1 en langue française.

Apporter la preuve de votre maitrise du français

Cette preuve peut être apportée soit :

  • par la possession d'un diplôme, d’un certificat ou d’une attestation spécifique (renseignements auprès de l’établissement supérieur de votre choix) ;
  • par la réussite d’un examen spécifique, organisé à cette fin par les autorités académiques suivant les dispositions arrêtées par le Gouvernement ;
  • par l'attestation de réussite d'autres épreuves de maîtrise de la langue française ;
  • par la possession d'un diplôme, titre ou certificat étranger sanctionnant des études comprenant suffisamment d'enseignement en langue française ;
  • par la possession d'un diplôme d'enseignement supérieur délivré en Fédération Wallonie-Bruxelles et sanctionnant des études dont l'accès est conditionné à la preuve de la maîtrise suffisante de la langue française.

Est dispensé de faire la preuve de ses connaissances en français, lors du dépôt de son dossier :

  • l’étudiant dont la langue maternelle est le français ;
  • l’étudiant qui a, ou a acquis, la nationalité d’un pays dont la langue officielle est le français ;
  • l’étudiant qui a acquis au moins 45 crédits dans un cursus dispensé en français ;
  • l’étudiant qui s’inscrit dans une formation totalement dispensée en anglais.

 

Apprendre le français

Améliorer son français pendant son année d’études en Belgique francophone

Pour aider les étudiants étrangers à améliorer leurs connaissances en français, certaines institutions organisent des cours de langue ou des tables de conversation pendant les vacances d’été et/ou pendant l’année académique. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre brochure « Apprenez le français » ou le service des inscriptions de l’établissement supérieur de votre choix.

Suivre des études en anglais en Belgique francophone

Si vous souhaitez suivre un master, sachez que certains cours sont parfois donnés et évalués dans une autre langue que le français (le plus souvent en anglais). Il existe également des formations complètes entièrement enseignées et évaluées en anglais, en allemand ou en néerlandais. C'est notamment le cas des bacheliers de spécialisation et des masters de spécialisation mais aussi de certaines autres formations répondant à des critères spécifiques. Une connaissance du français n’est donc pas requise pour s’inscrire à ces programmes.

Apporter la preuve de votre maitrise de l’anglais

Si vous vous inscrivez dans un cursus totalement ou partiellement donné en anglais, vous devrez apporter la preuve de votre niveau B2 de connaissance de la langue, à l’établissement d’enseignement supérieur choisi. Pour cela, les preuves de réussite d'un test standardisé TOEFL ou IETS sont généralement acceptées.

Voici les tests et les scores acceptés (correspondance du B2) :

 TESTS

  SCORES B2

 IELTS

 5,5 - 6,5

 TOEFL (papier)

 567 - 633

 TOEFL iBT

 Après 2019 : 72 - 95

 TOEIC

 785 - 940

 Cambridge FCE (First Certificate in English)

 > 160

 Cambridge CAE (Certificate of Advanced English)

 > 180

Remarque : il n’existe aucune règle, commune à tous les établissements d’enseignement supérieur, qui fixe les critères d’admission en termes de compétences en langue. Nous vous conseillons donc de vous adresser au service des inscriptions de l’institution choisie pour connaître les exigences. Notamment si vous souhaitez suivre un doctorat. En effet, pour ce type de cursus, la maitrise du français n’est généralement pas requise, puisque la thèse peut se faire en anglais.