Master : conditions d’admission et d’inscription

Selon le type de master que vous souhaitez suivre, vous devez remplir certaines conditions d’accès :

  • Les études de master : pour pouvoir réaliser un master en Belgique francophone, vous devez être porteur d'un diplôme de bachelier (1er cycle de 180 crédits ECTS) d’un domaine d’études proche ou identique à celui que vous voulez entreprendre.
  • Les études de master de spécialisation : pour pouvoir réaliser un master de spécialisation en Belgique francophone, vous devez être porteur d'un diplôme de master (2ème cycle).

Le cas particulier du master de spécialisation en médecine

Seuls les étudiants porteurs d’une attestation d’admission aux études de spécialisation concernées ont accès au master de spécialisation en médecine. En effet, en Belgique francophone, le nombre annuel de nouveaux médecins pouvant accéder à une pratique de médecine générale ou de la médecine spécialisée (dans des conditions permettant à leurs patients d'obtenir le remboursement des soins reçus) est prédéterminé. De plus, l’attestation d’admission aux études de spécialisation est délivrée par un jury spécial interuniversitaire à l'issue d'une épreuve de sélection. Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez consulter le site de la Faculté de Médecine de l’université de votre choix.

De manière générale, les étudiants internationaux doivent faire la preuve d’un niveau B2 dans la langue d'enseignement (le français ou l’anglais). Toutefois, il se peut que l’établissement d’enseignement supérieur que vous avez choisi vous demande une preuve de réussite d’un test standardisé. Les preuves suivantes sont très souvent acceptées :

  • DALF, DELF, TEF ou TCF si la langue d’enseignement est le français.
  • TOEFL ou IELTS si la langue d’enseignement est l’anglais.

Les étudiants qui souhaitent entamer une formation pédagogique, comme un master à finalité didactique ou une agrégation de l'Enseignement Secondaire Supérieur doivent avoir un niveau C1 en langue française.

À titre d'information, voici les tests et les scores respectifs qui sont acceptés (correspondant au niveau B2) :

TESTS

 SCORES B2

IELTS

 5,5 - 6,5

TOEFL (papier)

 567 - 633

TOEFL iBT

 Après 2019 : 72 - 95

TOEIC

 785 - 940

Cambridge FCE (First Certificate in English)

 > 160

Cambridge CAE (Certificate of Advanced English)

 > 180

Si vous remplissez toutes les conditions d’admission, vous pouvez passer aux prochaines étapes d’inscription :

Attention : si vous souhaitez vous inscrire au 2ème cycle en médecine ou en science dentaire, sur base d’un cursus réalisé à l'étranger, vous n’êtes pas soumis à la date du 30 avril. En effet, vous devez vous inscrire à l’examen d’entrée auprès de l’ARES 

Si vous êtes étudiant ressortissant d’un pays hors Union Européenne, vous devez disposer des ressources suffisantes pour pouvoir entreprendre des études de master en Belgique francophone. Vous avez alors l’obligation de fournir à l’établissement d'enseignement supérieur de votre choix un plan de financement détaillé. Celui-ci est destiné à décrire la nature, la source et l’importance des ressources que vous pourrez réunir pour réaliser vos études en Fédération Wallonie-Bruxelles. Une fois envoyé, il sera vérifié par l’institution supérieure et par l’Office des Étrangers.

Pour obtenir un visa d’études en Belgique, vous devez prouver que vous disposez de moyens de subsistance suffisants pour couvrir vos frais de séjour, d’études, de soins de santé et de rapatriement dans votre pays d’origine. Le montant minimum est fixé et indexé chaque année par arrêté royal. Pour l’année académique 2020-2021, il s’élève à 670 € net/mois.

Attention : vous devez garder à l’esprit que cette somme mensuelle n’est pas suffisante pour assumer financièrement votre séjour d’études. Il est donc indispensable que vous puissiez disposer d’autres sources de financement. Notamment pour payer votre caution locative à votre arrivée. Pensez à vous renseigner sur le coût d'une année d'études en Belgique.

Votre plan de financement annuel doit couvrir les montants suivants :
10 000 € = ressources suffisantes pour mener à bien vos études
+ 4 175 € ou 835 € = montant des droits d’inscription

En plus des conditions légales d’accès aux études, les étudiants de nationalité hors Union Européenne doivent remplir certaines conditions académiques pour pouvoir soumettre leur dossier aux commissions d’admission et suivre un master en Belgique francophone. Fixées par un jury, elles peuvent différer d’un établissement d’enseignement supérieur à l’autre. Pour connaître les modalités d’admission précises, vous pouvez contacter le service d’admission de votre futur établissement.

Notez toutefois que, si vous faites partie d’une des catégories suivantes, vous n’êtes pas concerné par ces conditions académiques minimales :

  • étudiants « assimilés  » (ex. : réfugiés et demandeurs d’asile) ;
  • étudiants soumis à une sélection en application du décret « non-résidents  » (vétérinaire, kinésithérapie, logopédie, médecine et sciences dentaires) ;
  • étudiants en séjour régulier sur le territoire belge et soumis à l’examen d’entrée aux études d’ingénieur ;
  • étudiants qui sollicitent une inscription sur base d’un diplôme obtenu dans un pays de l’Union européenne (exception possible si dûment motivée).