Comment faire une demande de visa belge en tant que chercheur international ?

Si vous êtes un chercheur non ressortissant de l’UE et que vous souhaitez faire une demande de visa long séjour de type D, vous devez :

  • être sélectionné par un organisme de recherche agréé en Belgique pour mener un projet de recherche ;
  • avoir conclu une Convention d’accueil avec l’organisme agréé ;
  • rester plus de 3 mois en Belgique.

La procédure classique pour obtenir un visa belge en tant que chercheur international

Pour obtenir un visa belge comme chercheur international, la première chose que vous devez faire est de demander une autorisation de séjour auprès du poste diplomatique ou consulaire belge  compétent pour votre lieu de résidence habituelle. Si l’autorisation vous est accordée, alors elle prendra la forme d’un visa D. Notez qu’à cette étape, un montant d’environ 350 € vous sera demandé pour couvrir les frais administratifs.

Remarque : une fois arrivé en Belgique, n’oubliez pas de vous présenter dans les 8 jours, qui suivent votre arrivée, auprès de l’administration communale de votre lieu de résidence, afin de vous y inscrire et d’obtenir votre titre de séjour.

Quels sont les documents à fournir pour obtenir un visa belge en tant que chercheur international ?

Pour chaque demande de visa, les chercheurs internationaux doivent fournir les documents ci-dessous au poste diplomatique :

  • une convention d’accueil signée par un organisme agréé en Belgique ;
  • un certificat médical ;
  • un certificat attestant de l’absence de condamnations pour crimes ou délits de droit commun.
Le cas particulier des chercheurs visiteurs

Si vous êtes un chercheur visiteur participant à un programme de recherche et que vous bénéficiez d’un encadrement scientifique ainsi que d’une rémunération ou d’un subside, vous devez obligatoirement avoir un permis de travail B.